mercredi 8 juillet 2009

Manifestation du 4 Juillet 2009 à Bruxelles - Résolution

Résolution de la manifestation de protestation des Iraniens devant les instances européennes à Bruxelles - 4 Juillet 2009

Nous, les participants à la manifestation de protestation du 4 juillet 2009 devant les instances européennes à Bruxelles, représentant une infime partie de la majorité du peuple iranien, nous nous dressons contre cette grande fraude électorale qui veut qu’un fondamentaliste aventurier appelé Ahmadinéjad soit reconnu comme élu du peuple;

Nous sommes des protestataires iraniens, contre Khaménéii, le guide « suprême » de la Révolution de 1979 (Valiy-e Faghih), l’artisan du projet de la grande fraude électorale, qui a volé le vote victorieux du peuple afin que le président de la République soit celui qu’il a désigné et non pas celui qui a été élu par le peuple;

Nous protestons vivement contre un gouvernement qui noie dans le sang les manifestations purement pacifiques du peuple demandant où était parti son vote et assassine des dizaines d’autres « NEDA » du peuple;

Nous sommes des protestataires qui, en colère contre l’arrestation des milliers d’activistes politiques, culturels et sociaux du pays par des forces du putsch électoral du 12 juin et les tortures qui leur sont infligées, sommes fortement inquiets du sort qui est réservé à ces victimes;

Nous protestons contre des actes des sbires du régime qui censurent les écrits des opposants et ceux des critiques du projet de la grande fraude électorale, appliquant la coercition, opprimant ceux qui veulent informer les gens ou ceux qui défendent les libertés;

Nous sommes réunis ici au centre de l’Union Européenne – comme d’ailleurs les autres qui, ces jours-ci, se rassemblent un peu partout dans le monde – pour appeler la conscience de l’humanité afin que cessent à jamais la répression et la dictature qui règnent actuellement dans notre pays;

En une seule voix et au nom des Citoyens iraniens nous nous adressons à vous : la Commission des Ministres du Conseil de l’Europe, la Commission de l’Europe, les Eurodéputés et à la Sous-Commission des Droits de l’Homme du Parlement de l’Europe et demandons que :

  • Les élections du 12 juin 2009 ne soient pas officiellement reconnues par les états ainsi que par des instances internationales ;
  • Mahmoud Ahmadinéjad ne soit pas reçu comme président de l’Iran ;
  • De nouvelles élections soient organisées en présence d’observateurs internationaux ;
  • L’ambassadeur iranien auprès de l’UE soit convoqué devant le Conseil des Ministres des Affaires étrangères afin d’exiger la liberté immédiate de tous ceux qui avaient été arrêtés après les élections du 12 juin ainsi que d’autres prisonniers d’opinion ;
  • Les ambassadeurs iraniens dans tous les états européens soient convoqués en formulant les mêmes exigences ;
  • Les ambassadeurs des Etats européens en Iran soient rappelés en Europe en signe de protestation contre les arrestations arbitraires et la répression brutale des manifestations pacifiques en Iran ;
  • L’interdiction de l’octroi des visas européens soit étendue à tous les responsables directs dans le gouvernement d’Ahmadinéjad, qui ont bafoué les droits de l’Homme, comprenant tous les commandants généraux et régionaux des forces de l’ordre, ceux des Pasdars et des Basidjis.
  • Le problème iranien soit évoqué au Conseil de Sécurité de l’ONU afin que des mesures identiques soient prises au niveau de l’ONU.

« Les Iraniens résidant en Belgique » - Le 4 Juillet 2009

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire